Tennis – Federer: tenues et raquettes vendues près de 4 millions d’euros

Suite au désistement de Roger Federer pour les JO de Tokyo, le joueur de tennis suisse a vendu l’intégralité de ses vêtements et équipements sportifs aux enchères. Les 4 millions d’euros récoltés seront versés à la Fondation Roger Federer et financeront des projets éducatifs.
14 juil. 2021, 20:32
/ Màj. le 14 juil. 2021 à 20:32
Les 300 lots vendus en ligne ont trouvé preneurs dans 44 pays, sur 6 continents. Le lot le plus important de la vente a été vendu à 162’500 livres, soit plus de 23 fois son estimation la plus basse (archives).

Roger Federer a fait une croix cette semaine sur les Jeux olympiques de Tokyo. Mais il peut se réjouir d’avoir vendu 100% de ses vêtements et équipements mis aux enchères chez Christie’s, pour près de 4 millions d’euros.

A lire aussi : Tennis: Roger Federer renonce aux Jeux olympiques de Tokyo

L’intégralité des bénéfices de la vente sera versée à la Fondation Roger Federer qui finance des projets éducatifs pour les enfants en Afrique australe et en Suisse. La vente a rapporté au total 3,98 millions d’euros, alors que l’objectif était d’atteindre un total d’un million de livres (environ 1,2 million d’euros). «Les ventes ont atteint plus de 3 fois l’estimation basse», a indiqué la maison d’enchères Christie’s.

La mise aux enchères des shorts, polos, raquettes et autres chaussures du champion aux 20 titres en Grand Chelem s’est déroulée en deux temps: une vente en direct le 23 juin à Londres ainsi qu’une vente en ligne du 23 juin au 14 juillet.

 

 

La vente londonienne était consacrée à la carrière du Suisse dans les quatre tournois du Grand Chelem (Open d’Australie, Roland-Garros, Wimbledon, US Open) tandis que les enchères virtuelles ont couvert l’ensemble de ses 21 années sur le circuit, depuis sa première participation aux Jeux olympiques à Sydney en 2000, à 19 ans.

Les 300 lots vendus en ligne ont trouvé preneurs dans 44 pays, sur 6 continents, a précisé Christie’s. Le lot le plus important de la vente en ligne – qui était composé de trois raquettes utilisées sur le gazon londonien à Wimbledon en 2019 – a été vendu à 162’500 livres, soit plus de 23 fois son estimation basse (estimation 7000-10’000 livres).