Federer écrase Dewarman à Roland-Garros

Roger Federer a battu l'indien Somdev Devvarman 6-2 6-1 6-1 au deuxième tour des internationaux de France à Roland-Garros.
07 août 2015, 11:24
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
epa03722826 Roger Federer of Switzerland in action during his second round match against Somdev Devvarman of India at the French Open tennis tournament at Roland Garros in Paris, France, 29 May 2013.  EPA/CHRISTOPHE KARABA
Roger Federer (no 2) n'a pas tremblé pour décrocher son ticket pour les 16es de finale de Roland-Garros. Le Bâlois s'est aisément imposé 6-2 6-1 6-1 face au qualifié indien Somdev Devvarman (ATP 188).
 
Le vainqueur de l'édition 2009 des Internationaux de France, qui n'avait déjà égaré que sept jeux dimanche face à un autre joueur issu des qualifications - Pablo Carreño-Busta (ATP 164) -, pourrait subir son premier test de la quinzaine vendredi. Il se mesurera en effet à Julien Benneteau (no 30), dont le jeu de contre lui a souvent posé des problèmes.
 
Roger Federer se méfiera forcément d'un joueur qui avait mené deux sets à zéro et était passé à deux points de la victoire l'an dernier à Wimbledon dans leur match du 2e tour. Le Bâlois reste qui plus est sur une défaite face au Français, concédée en quart de finale du tournoi en salle de Rotterdam en février dernier (6-3 7-5).
 
Benneteau diminué
 
Reste à savoir si Julien Benneteau (31 ans) pourra défendre réellement ses chances dans cet affrontement. Le résident genevois était en effet au bord de la rupture mercredi dans son 2e tour, remporté 7-6 7-5 5-7 0-6 6-4 en 3h59' face au modeste Tobias Kamke (ATP 72). Il souffre d'une blessure à la cuisse gauche, qui l'avait déjà gêné dans son premier match face à Ricardas Berankis (ATP 67).
 
Julien Benneteau, dont le 1er tour avait duré 3h12', semblait même proche de l'abandon lorsqu'il faisait appel au kiné à l'issue de la quatrième manche de son duel avec Tobias Kamke. Il concédait d'ailleurs le premier break dans le set décisif, mais renversait la vapeur de manière inespérée.
 
2h42' pour deux matches !
 
Roger Federer, qui avait dominé le Français en trois sets (6-4 7-5 7-5) il y a cinq ans à Roland-Garros pour leur unique affrontement sur terre battue, n'a pas les mêmes soucis. Son 2e tour, conclu en 1h22' sur le court Suzanne Lenglen, fut une simple formalité. Comme le 1er, bouclé en 1h20' dimanche.
 
L'homme au 17 titres du Grand Chelem n'a pas eu besoin de forcer son talent face à Somdev Devvarman. Il ne concédait pas le moindre jeu de service, effaçant avec panache les trois balles de break que s'offrait l'Indien.
 
Le Bâlois avait donné tout de suite le ton dans cette rencontre, s'adjugeant les huit premiers points. Il se mettait d'ailleurs rapidement à l'abri dans les deux autres manches. Il signait un premier break dès le troisième jeu du deuxième set, et s'adjugeait les cinq premiers jeux de l'ultime manche.
 
A deux longueurs du record
 
Cette victoire est par ailleurs la 56e fêtée par Roger Federer (31 ans) à Roland-Garros. Il deviendra le joueur ayant remporté le plus de matches dans l'histoire du tournoi s'il atteint le dernier carré, et ce quel que soit le parcours du septuple champion Rafael Nadal (53 succès avant son 2e tour). Le record est détenu jusqu'ici par Guillermo Vilas et Nicola Pietrangeli (58).