Stéphane Lambiel crée la Skating School of Switzerland à Champéry

Double champion du monde et vice-champion olympique à Turin, Stéphane Lambiel lance son école de patinage artistique à Champéry. Il n'abandonne pas le spectacle pour autant et continuera d'illuminer les shows d'Art On Ice.
07 août 2015, 14:08
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Stéphane Lambiel s'occupe d'une dizaine de jeunes espoirs à Champéry.

Stéphane Lambiel aime les défis, lui l'ancien grand champion de patinage artistique, double champion du monde et médaille d'argent aux Jeux de Turin. A bientôt 30 ans, le Saxonain se lance dans une nouvelle aventure de taille. Il a créé une école de patinage à Champéry, baptisée Skating School of Switzerland et présentée officiellement aujourd'hui.

Objectif, former la relève de demain et amener des athlètes au sommet. "Ce projet a longuement mûri dans ma tête, c'est une envie que j'avais depuis longtemps. J'aimerais transmettre ma passion et mes compétences à de jeunes patineurs talentueux, ambitieux et travailleurs. C'est un retour en arrière que j'apprécie énormément, j'ai réappris le patinage en l'enseignant. Je veux offrir un programme d'entraînement complet dont j'aurais rêvé bénéficier durant ma carrière", souligne le Valaisan qui cherche à s'établir dans le Chablais, lui qui passera trois jours par semaine au Palladium. Dans cette nouvelle entreprise, celui-ci sera épaulé par son team de toujours. Soit son entraîneur Peter Grütter, sa chorégraphe Salomé Brunner et sa préparatrice physique Majda Scharl.

Le Saxonain n'abandonne pas pour autant le monde du spectacle, il assuera encore le show lors de la prochaine tournée d'Art On Ice. Il continuera également de se rendre au Japon comme consultant pour la fédération, lui qui est resté une star au pays du soleil levant.

A l'heure où le patinage traverse des heures difficiles, Stéphane Lambiel s'investit aussi au niveau de la Fédération internationale pour faire évoluer son sport. "Le système de notation devient très complexe. On veut mesurer des éléments qui ne sont pas mesurable. A force de tout vouloir détailler, on s’y perd. On coupe cette liberté qui fait la beauté de cette discipline", estime l'ancien champion du monde qui déplore également l'absence de patineur helvétique aux derniers Jeux olympiques.

Stéphane Lambiel dévoile ses attentes, ses rêves, ses projets, son passé, dans une grande interview à paraître jeudi dans nos éditions payantes.