Réservé aux abonnés

Xtreme de Verbier: un travail méticuleux pour sécuriser le Bec des Rosses

Dans l’ombre de la compétition, le guide Claude-Alain Gailland est chargé d’une indispensable mission: sécuriser le Bec des Rosses, la mythique face de l’Xtreme de Verbier.
29 mars 2018, 18:30 / Màj. le 29 mars 2018 à 18:30
Claude-Alain Gailland s'est rendu une centaine de fois déjà dans cette face du Bec des Rosses aussi vertigineuse que rocailleuse.

Il est 8 heures lorsque Claude-Alain Gailland embarque dans un hélicoptère au Châble en direction du Bec des Rosses. «Normalement, on y monte à pied. Mais aujourd’hui il faut gagner du temps, il y a urgence.» En ce jeudi matin, le responsable de la sécurité du Bec des Rosses pour l’Xtreme de Verbier est pressé. Il doit rapidement se rendre dans la face bagnarde pour donner son aval ou non quant à la tenue de la compétition ce vendredi.

 

 

Au programme de la matinée: r&eacut...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois