Ski alpin: Ryan Cochran-Siegle s’impose au Super-G de Bormio, Mauro Caviezel 5e

L’Américain Ryan Cochran-Siegle a remporté le Super-G de Bormio devant l’Autrichien Kriechmayr et le Norvégien Sejersted. Mauro Caviezel, meilleur Suisse, termine 5e.
29 déc. 2020, 12:48
/ Màj. le 29 déc. 2020 à 13:11
Mauro Caviezel, meilleur Suisse à Bormio, termine à la 5e place.

Mauro Caviezel doit se contenter d’une 5e place dans le super-G de Bormio, remporté de manière magistrale par l’Américain Ryan Cochran-Siegle. Le Grison, victorieux à Val d’Isère et 2e à Val Gardena, conserve néanmoins la tête du classement de la discipline.

Une petite faute commise sur le bas du parcours a peut-être privé Mauro Caviezel d’une place sur le podium, qui lui a échappé pour moins d’une demi-seconde malgré son doigt cassé. Mais le Grison, présent sur la «boîte» lors des quatre précédents super-G, n’aurait pas pu prétendre à la victoire même sans cette erreur.

A lire aussi : Ski alpin – Bormio: Cochran-Siegle gagne le 1er entraînement, Beat Feuz 12e

Ryan Cochran-Siegle a en effet réalisé une démonstration sur la Stelvio pour cueillir, à 28 ans et 9 mois, son premier succès en Coupe du monde. L’Américain a devancé de 0''79 son dauphin autrichien Vincent Kriechmayr. Le Norvégien Adrian Smiseth Sejersted (3e) a quant à lui lâché 0''94, Mauro Caviezel terminant à 1''36.

Auteur de son premier podium à ce niveau dix jours plus tôt à Val Gardena (2e de la descente), vainqueur des deux entraînements effectués à Bormio, Ryan Cochran-Siegle a fait parler sa confiance mardi. Le skieur du Vermont a ainsi offert au ski masculin américain sa première victoire en super-G depuis… 14 ans et le succès de Bode Miller à Hinterstoder en décembre 2006!

A lire aussi : Ski alpin: la deuxième manche du géant dames de Semmering annulée à cause du vent

Vainqueur du dernier Globe de la spécialité, Mauro Caviezel passera donc le réveillon de Nouvel An dans la peau du leader de la discipline. Sa marge sur son dauphin Aleksander Aamodt Kilde, 4e à 1''18 mardi, reste confortable (53 points) après trois des sept super-G de l’hiver. La prochaine course est prévue à Kitzbühel dans un peu plus de trois semaines.

Meillard 13e, Feuz largué

Ce super-G est simplement la troisième épreuve de la saison – en douze disputées jusqu’ici – dans laquelle l’équipe de Suisse masculine est privée de podium. Quatre autres Suisses ont néanmoins pris place dans le top 15, Urs Kryenbühl se classant 8e (à 1''48) pour décrocher son premier top 10 dans la spécialité.

Marco Odermatt (9e), Gino Caviezel (11e) et Loïc Meillard (13e) complètent l’excellent résultat d’ensemble de l’équipe helvétique. Course à oublier en revanche pour Beat Feuz (33e), qui a lâché 3''00 et laissera à Ryan Cochran-Siegle le costume de favori de la descente reprogrammée à mercredi.