Ski alpin: Justin Murisier termine 8e du géant parallèle d’Alta Badia, remporté par Windingstad

Avec une 8e place, le Bagnard Justin Murisier a été le meilleur Suisse lundi soir lors du géant parallèle d’Alta Badia, remporté par le Norvégien Rasmus Windingstad. Loïc Meillard a quant à lui terminé 9e.
23 déc. 2019, 19:28
/ Màj. le 23 déc. 2019 à 20:26
Switzerland's Justin Murisier competes during an alpine ski, men's World Cup parallel giant slalom, in Alta Badia, Italy, Monday, Dec. 23, 2019. (AP Photo/Gabriele Facciotti)

Le Norvégien Rasmus Windingstad a remporté le géant parallèle Coupe du monde à Alta Badia. Justin Murisier, le meilleur Suisse s’est classé 8e après avoir connu l’élimination en quarts de finale.

Windingstad a remporté son premier succès en Coupe du monde à l’occasion de ce passage dans les Dolomites. En finale, il a battu l’Allemand Stefan Luitz. Son meilleur résultat jusque-là était une deuxième place dans le géant de Kranjska Gora il y a une saison.

Murisier a connu le meilleur parcours des protégés de Swiss-Ski. Pourtant, le spécialiste de géant ne s’était qualifié qu’avec le 30e temps des 32 concurrents issus de la qualification. En huitièmes de finale, qui ne se disputaient plus que sur une manche, le Valaisan a sorti le Français Thibaut Favrot de 13 centièmes. Mais sa route s’est arrêtée en quarts de finale contre le Norvégien Leif Kristian Nestvold-Haugen plus rapide de 0''14. Après avoir manqué toute la saison dernière pour une blessure au genou, ce résultat est plus que bienvenu pour Murisier qui signe déjà son deuxième top10 de la saison. Quel retour ! 

 

 

Pour les deux autres skieurs helvétiques, l’aventure s’est terminée parfois avec des douleurs comme Mauro Caviezel, qui fut le premier à connaître l’élimination. Dans la première des deux manches des seizièmes de finale, le Grison a été victime d’une lourde chute dans son duel contre le Russe Trikhichev. Secoué, Caviezel ne s’est pas présenté au départ de la deuxième manche. Il invoquait des douleurs au pied et au tibia.

Pour Loïc Meillard, la course s’est arrêté en huitièmes de finale. Le Valaisan s’est incliné de 0''13 face au Suédois Mattias Roenngren. Au tour précédent, il avait battu l’Allemand Bastian Meisen.

Du côté des autres Suisses

Les Suisses Daniel Yule (33e), Gino Caviezel (38e), Thomas Tumler (45e), Ramon Zenhäusern (49e) et Cédric Noger (éliminé en 2e manche) n’ont pas passé le cap de la qualification.

Nestvold-Haugen, qui dimanche menait au terme de la première manche du géant, fut l’un des quatre Norvégiens présents en quarts de finale aux côtés de Windingstad, Henrik Kristoffersen (7e rang final) et Lucas Braathen. Dès lors, il était logique qu’un Norvégien s’impose dans la deuxième course à Alta Badia après Kristoffersen dimanche même si Aleksander Kilde, le plus rapide de la qualification, a connu l’élimination en en huitièmes de finale contre Windingstad.

par Andy Maître