Réservé aux abonnés

Loïc Meillard: «Le gros globe est un objectif à long terme»

A 24 ans, le skieur d’Hérémence Loïc Meillard a vécu son hiver le plus fructueux en terminant quatrième du classement général. Interview d’un polyvalent acharné de travail.
22 mars 2021, 18:00 / Màj. le 23 mars 2021 à 10:37
Loïc Meillard a enchaîné les épreuves cet hiver: le polyvalent athlète a pris le départ de 31 courses là où d'autres en ont disputé un peu plus de dix seulement.

Loïc Meillard, vous avez accompli un pas de géant cette saison. Jamais vous n’aviez marqué autant de points ni terminé aussi bien au classement général. Votre marche en avant continue, donc…

Et tel était l’objectif en début de saison. Je voulais vraiment progresser et faire un pas en avant dans chaque discipline. 

Quel effet procure d’être le quatrième meilleur skieur au monde après avoir fini 10e une année auparavant?

Ça ne change pas grand-chose. Ce classement e...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois