Réservé aux abonnés

Les plus rapides viennent du Val d'Aoste

Simone Origone sacré roi de la discipline avec 211.6 km/h. Son frère Ivan le suit avec 209.7 km/h. Le Valaisan Philippe May 5e avec 209.1 km/h.
03 août 2015, 08:50
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

"Ce n'est pas possible. Je n'y crois pas!" Philippe May découvre les résultats sous nos yeux. Plus que son cinquième rang, c'est l'écart qui le sépare du dauphin de l'épreuve qui le titille. "Je savais que tout se jouerait dans un mouchoir de poche. Mais de là à nous retrouver si serrés..." Dès lors, pourquoi ne pas avoir réussi à gagner encore en vitesse pour être mieux classé? "Je me suis clairement mis trop de pression. J'ai misé toute ma saison sur ces championnats du monde à la maison. Aux entraînements, je me sentais bien. D'ailleurs, j'ai devancé Simone (ndlr: Origone). Mais une fois re...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois