Le HC Viège piégé à Winterthour

Privé de ses deux mercenaires, le club haut-valaisan ne ramène finalement qu’un seul point de son déplacement en glace zurichoise (4-3 tb).
23 déc. 2020, 23:01
/ Màj. le 23 déc. 2020 à 23:01
Sandro Brügger, auteur de deux buts.

Sur le papier, le déplacement de Winterthour n’a rien d’effrayant pour ses adversaires de Swiss League. La Zielbau Arena n’a pas grand-chose d’une forteresse imprenable puisque les Zurichois affichent l’un des pires bilans de la ligue à la maison, avec seulement trois victoires en onze affrontements sur leur glace depuis le début de la saison.

Mais, au sortir de sa quarantaine et en l’absence de ses deux étrangers – Mark Van Guilder et Troy Josephs, pas encore aptes pour un retour au jeu –, le HC Viège était loin d’avoir match gagné à l’entame de la rencontre. Une rencontre que les hommes de Bruno Aegerter ont empoignée du bon bout, malgré onze jours sans compétition et un long déplacement dans les jambes.

Face à l’équipe qui affiche le pire bilan défensif du championnat, les Viégeois ont souvent pris leur chance – à 18 reprises dans les vingt minutes initiales. Mais seul Sandro Brügger, avec la complicité de ses compères de ligne, Haas et Merola, trouvera l’ouverture.

Au retour des vestiaires, les locaux resserraient leur ligne défensive et les Haut-Valaisans se montraient plus frileux, en témoignent les 9 petits tirs pris durant le tiers médian. Malgré tout, Andy Ritz trouvait le moyen de «faire le break», avant que Winterthour ne reprenne espoir un peu plus d’une minute plus tard (1-2).

Camperchioli de retour

C’est donc dans le troisième tiers que la partie a fini par se jouer. Un troisième tiers où le HC Viège aurait déjà pu tout perdre, lui qui était encore mené 3-2 à moins de deux minutes du terme, lorsque Saikkonnen quittait sa cage pour que ses coéquipiers puissent évoluer à 6 contre 5.

Une supériorité numérique qui permettait à Brügger d’inscrire son deuxième but de la soirée et à son équipe de ne pas rentrer bredouille – mais presque – de son déplacement. Les Viégois s’inclineront finalement aux tirs au but et la seule véritable bonne nouvelle de leur soirée sera celle du retour au jeu de Luca Camperchioli. 

4 tb. Winterthour (0 1 2 1)
3 Viège (1 1 1 0)
Zielbau Arena, huis clos. Arbitres: MM. Potocan et Fausel; Betschart et Nater.
Buts: 16’03 Brügger-Haas-Merola 0-1, 29’41 Ritz-Riatsch-Furrer 0-2, 31’26 Puide-Wieser 2-1, 52’01 Torquato-Küng-Brace (Viège à 4 c 5) 2-2, 56’01 Wieser-Küng-Brace 3-2, 58’39 Brügger 3-3.
Pénalités: 3 x 2’ contre Winterthour, 5 x 2’ contre Viège.
Viège: Saikkonen; Eggenberger, Pilet; Camperchioli, Furrer; Steiner, Wyss; Holdener, Berger, Sterchi; Merola, Brügger, Haas; Haberstich, Ritz, Riatsch; Burgener, Hofstetter, Spinell. Entraîneur: Bruno Aegerter.


 

par Adrien Délèze