Réservé aux abonnés

«Je n'aurais pas aimé devoir quitter le Valais»

Le Canadien revient sur son enfance, sa carrière, la découverte de la Suisse et du Valais, son canton d'adoption. Il dit aussi son impatience de retrouver la glace alors qu'il ne s'était pas encore engagé avec Viège
02 août 2015, 19:42
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Bob Mongrain a passé bien plus que le temps d'un match pour se raconter, rappeler encore son amour du Valais, du hockey, des gens en général. Il a même joué les prolongations pour évoquer ses premiers pas sur la glace, son enfance et son avenir. Qu'il espérait, à ce moment-là encore, le plus proche possible de ce coin de pays. Avant d'être relancé par Viège, il vivait très mal son inactivité. Mais il reste profondément optimiste, attachant et passionnant. L'homme a des valeurs, une classe et ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois