Hockey sur glace – National League: Genève toujours invaincu à Malley

Genève a dominé le LHC 5-1 jeudi soir à Malley. Fribourg Gottéron a été battu 4-0 par le leader de National League Zoug.
02 avr. 2021, 07:02
/ Màj. le 02 avr. 2021 à 07:02
Genève-Servette a fêté un succès important jeudi à Lausanne.

Genève n’a toujours pas connu la défaite dans la nouvelle enceinte lausannoise. En battant le LHC 5-1, les Aigles ont obtenu une victoire nécessaire pour eux dans la lutte pour une place dans le top 6.

Six matches disputés à la patinoire de Malley, et six succès pour Genève-Servette. Cette dernière victoire est plus que bienvenue dans un contexte tendu avec cette nouvelle donne du classement aux points par match. Les Grenat, qui devançaient Bienne jeudi soir, savent que tout ou presque se jouera samedi aux Vernets dans un duel qui pourrait être décisif. Genève affiche 1,688 point par match, contre 1,630 pour les Seelandais.

Mais avant de songer à ce choc, les Servettiens ont assuré dans ce dernier derby lémanique de la saison régulière. La partie fut assez plaisante et rythmée à suivre avec deux formations qui avaient envie de patiner. Les Genevois ont cependant ajouté la composante buts à l’équation en frappant à trois reprises au cours du tiers initial par Omark, Richard et Miranda. Le retour du numéro 71 a fait un bien fou à des Aigles qui avaient aligné cinq revers en six matches.

 

 

Du côté genevois, outre la performance de Richard, il convient de saluer celle d’Arnaud Montandon, arrivé de Sierre en licence B. Le fils aîné de l’éternel Gil a imité son coéquipier en Valais Guillaume Asselin en inscrivant son premier but sous ses nouvelles couleurs à son premier match. A 29 ans, celui qui a inscrit 64 points en Swiss League n’a marqué que son deuxième but dans l’élite. Le premier? Le 23 décembre 2010 à Langnau!

Sans Denis Malgin ni Charles Hudon surnuméraires car ménagés, Lausanne n’a pas affiché le même visage que lors de sa récente victoire à Lugano. En revanche, les Lions ont à nouveau livré un bon tiers médian, comme si c’était devenu leur marque de fabrique. Mais la réussite de Frick (25e) n’a pas signalé le retour des Vaudois. parce que Simon Le Coultre a pu redonner trois longueurs d’avance aux siens à la 28e.

On dira également que la meilleure défense de National League n’a pas livré sa partition la plus aboutie malgré les deux importés Barberio et Roth. Lausanne va désormais se déplacer à Zurich samedi et à Rapperswil lundi pour terminer sa saison régulière.