Hockey – Coupe Spengler: Davos bat les Nuremberg Ice Tigers 3 à 2

Jeudi soir dans les Grisons, les hockeyeurs de Davos ont battu les Ice Tigers de Nuremberg. Mention spéciale au gardien de but haut-valaisan Gilles Senn, désigné meilleur joueur de son équipe.
27 déc. 2018, 22:43
/ Màj. le 27 déc. 2018 à 22:38
Les joueurs de Davos peuvent remercier le gardien Gilles Senn, qui a réalisé de nombreux arrêts.

Davos peut toujours espérer remporter le groupe Cattini et se qualifier ainsi directement pour les demi-finales de la Coupe Spengler. Battue 2-1 par le Team Canada la veille, la formation grisonne a relancé ses actions en s’imposant 3-2 face aux Nuremberg Ice Tigers jeudi soir.

Le but de la victoire est tombé à 8'17'' de la fin du match, alors que Davos avait laissé Nuremberg effacer un handicap de deux buts. Il a été l’oeuvre du prometteur défenseur autrichien Julian Payr (18 ans), qui a su s’enfoncer dans la zone de défense allemande après un «caviar» du Luganais Linus Klasen, avant d’armer un tir précis.

Une entame parfaite

Andres Ambühl et ses partenaires avaient visiblement reçu cinq sur cinq le message de leur coach Harijs Vitolins, qui avait estimé que son équipe s’était montrée trop attentiste mercredi. Le HCD a ainsi mis la pression d’entrée. Inti Pestoni a pu ouvrir la marque après 5'32'', au terme d’un somptueux solo. Et Davos a enfoncé le clou 64 secondes plus tard, grâce aux efforts conjugués de deux de ses renforts: le Zougois Dario Simion a profité d’une offrande du revers de l’inévitable Linus Klasen pour doubler la mise.

Nuremberg s’est rebiffé à l’entame de la période médiane. L’équipe bavaroise a ainsi cadré autant de tirs dans les six premières minutes du deuxième tiers que durant l’intégralité du premier (6). Et c’est assez logiquement qu’elle est revenue à 2-2 grâce à des buts de l’ex-Davosien Brandon Buck (37e) et de Leonhard Pföderl (49e, à 5 contre 4). Mais Davos n’a rien lâché jeudi soir. Gilles Senn a repoussé les derniers assauts des Ice Tigers, qui ont bénéficié de deux minutes de supériorité numérique dans le «money time». Il a d’ailleurs été désigné meilleur joueur de son équipe.

Tout reste possible

Davos connaîtra la suite de son programme vendredi soir, à l’issue du duel Team Canada – Nuremberg. Les Grisons ont besoin d’un succès 1-0 des Ice Tigers pour s’adjuger le groupe Cattini et se hisser directement dans le dernier carré. Ils affronteraient Ocelari Trinec samedi s’ils terminaient à la 2e place, et se frotteraient au perdant du match KalPa Kuopio – Metallurg Magnitogorsk s’ils se classaient au 3e rang.