Réservé aux abonnés

Granit Xhaka, indispensable mais...

Indéboulonnable sous le maillot national, parfois critiqué à Arsenal, le milieu de terrain n’a pas été transcendant en Grèce. Réaction ce soir (19 h 00) à Lucerne contre le Panama?
27 mars 2018, 00:01
/ Màj. le 27 mars 2018 à 00:01
Switzerland's Granit Xhaka controls the ball during an international friendly soccer match against Greece at the Olympic stadium in Athens, Friday, March 23, 2018. (AP Photo/Thanassis Stavrakis)

Les sportifs talentueux sont les plus attendus. Parce qu’ils ont été touchés par une sorte de grâce céleste, rien – ou au maximum un jour sans – ne leur est pardonné. Cette obligation de brillance et de régularité, à l’instar de Cristiano Ronaldo à Madrid ou de Lionel Messi à Barcelone, Granit Xhaka l’expérimente à l’échelle helvétique. Le 4 juin prochain, soit le lendemain d’un certain Espagne–Suisse, le milieu de terrain de 25 ans fêtera déjà le septième anniversaire de ses débuts en équipe de Suisse.

Un match nul mémorable à Wembley (2-2) contre l’Angleterre durant lequel...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an