Football: Thierry Henry, éliminé avec New York, devrait mettre un terme à sa carrière

Thierry Henry ne soulèvera pas un dernier trophée avant de prendre sa retraite. A 37 ans, le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France, a été éliminé en finale de conférence avec ses New York Red Bulls.
07 août 2015, 14:30
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Thierry Henry dit vouloir rester dans le milieu du foot après la fin de sa carrière professionnelle.

L'apothéose rêvée de sa carrière américaine n'aura pas lieu: New York, éliminé samedi en demi-finale par New England, n'a pas pu offrir à Thierry Henry, qui a peut-être disputé l'ultime match de sa carrière, une dernière finale.

Battus à domicile lors du match aller (2-1), les New York Red Bulls ont pourtant vendu chèrement leur peau sur la pelouse du Gillette Stadium (2-2). Par deux fois, ils ont mené au score, dès la 26e minute grâce à Tim Cahill sur un service de l'inévitable Henry, puis grâce à un autre ancien international français, Peguy Lyiundula (52e).

Et par deux fois, New England est revenu à la hauteur des NYRB, privés de leur prolifique buteur Bradley Wright Philipps: Charlie Davis, ancien joueur de Sochaux, les a assommés avec un doublé (41 et 70e).

Henry qui refuse en temps normal de jouer sur surface synthétique pour ménager son corps, et notamment ses tendons d'Achille, s'est multiplié et a distillé une passe en or à la 65e minute vendangée par Cahill, puis s'est positionné en pointe de l'attaque des Red Bulls pour les dix dernières minutes. En vain. L'attaquant de 37 ans ne remportera donc jamais la MLS Cup, le titre suprême aux Etats-Unis où depuis son arrivée chèrement monnayée en 2010, il a inscrit 51 buts en 122 matches.

Son contrat avec les NYRB expire en fin d'année, et ses dirigeants ont perdu tout espoir de le conserver.

Henry lui-même entretient le doute, évoquant son attachement viscéral à Arsenal, le club où il est toujours révéré pour avoir marqué 226 buts entre 1999 et 2007 et deux de plus lors d'une pige en 2012, et une possible reconversion comme entraîneur.