Europa League: YB peut encore espérer une qualification en 16es

Les Young Boys ne sont qu'à une victoire des seizièmes de finale de l'Europa League. Un succès le 11 décembre au Stade de Suisse devant le Sparta Prague leur offrira la qualification.
07 août 2015, 14:29
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Yuya Kubo et ses coéquipiers se sont imposés en Slovaquieet peuvent encore espérer une qualification en 16es de finale de l'Europa League

A Bratislava face au Slovan, l'une des équipes les plus faibles du plateau, la formation d'Uli Forte s'est imposée 3-1 sur un penalty de Hoarau (9e) et sur un doublé de Kubo (18e et 63e). Dans le même temps à Prague, le Napoli a cueilli le 0-0 qui le qualifie. Buteur dimanche contre Cagliari, Gökhan Inler est resté sur le banc.

Une bourde impardonnable de Vilotic a plombé quelques instants la soirée des Bernois. Le défenseur serbe a, en effet, perdu à la 11e minute un ballon pour permettre à Soumah de partir seul en rupture alors que les Bernois avaient déjà ouvert le score deux minutes plus tôt. Le Guinéen marquait avec la complicité involontaire de Von Bergen pour offrir au Slovan son... premier but dans cette phase de poules. Prendre un goal en contre à l'extérieur alors que vous menez n'est pas vraiment surprenant de la part des Young Boys, toujours capables du meilleur comme du pire.

A la 18e, les Young Boys reprenaient les commandes du match par Kubo. Le Japonais surgissait sur une remise de la tête de Sutter pour signer le 2-1 d'une reprise acrobatique. En seconde période, les deux hommes étaient encore complices sur le 3-1. Le latéral trouvait une nouvelle fois l'attaquant sur une action initiée par un Steffen qui s'affirme match après match comme le grand inspirateur du jeu bernois.

Le 11 décembre, Uli Forte devra compter sur un grand Steffen pour être en mesure de valider cette qualification pour les seizièmes de finale. Battus 3-1 par le Slavia à Prague, les Bernois se heurteront vraiment à un adversaire de valeur. Mais le soutien du public, l'avantage d'évoluer sur une pelouse artificielle et un potentiel offensif reconnu par tous les observateurs peuvent autoriser bien des espoirs.