Réservé aux abonnés

En 1994, Ayrton Senna se tuait sur le circuit d'Imola

La trace du pilote brésilien reste intacte dans le milieu du sport vingt ans après sa mort en Italie.
07 août 2015, 13:40
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_2302537.jpg

SOUVENIR

FORMULE UN

Le 1er mai 1994, le Brésilien Ayrton Senna se tuait en course, à 34 ans, sur le circuit italien d'Imola; vingt ans plus tard, la grande famille du sport n'a pas oublié le prodige devenu icône. Le Brésilien, triple champion du monde de formule 1, est parti définitivement dans la courbe de Tamburello, au volant de sa Williams-Renault. Sa monoplace s'est fichée dans le rail de sécurité et le casque jaune d'or du champion est resté penché sur le côté, immobile, pendant de longues secondes.

Vingt ans après ce drame, l'émotion dans les paddocks de F1 est à la hauteur du personn...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois