Réservé aux abonnés

ll leur a fait très mal

Le grimpeur colombien a attaqué. Il remporte l’étape après le déclassement de Zakarin et vire en jaune, ce matin, avant le contre-la-montre de Sion. Quelle démonstration! Les Valaisans ont largement assuré leur job.
29 avr. 2016, 01:15 / Màj. le 29 avr. 2016 à 00:01
The winner and the new overall leader Nairo Quintana from Colombia of team Movistar, rides during the second stage, a 173.9 km race between Moudon and Morgins during the 70th Tour de Romandie UCI ProTour cycling race near Morgins, Switzerland, Thursday, April 28, 2016. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott) SWITZERLAND CYCLING TOUR DE ROMANDIE 2016

Qu’importe, après tout, que Nairo Quintana se soit imposé à Morgins sur le tapis vert (voir ci-contre). L’essentiel est ailleurs. Il réside dans la démonstration de force du Colombien, le premier – sinon le seul – des favoris à être passé à l’offensive. Alors que les Valaisans de la FDJ avaient assuré le tempo dans l’ascension, c’est lui qui a profité du terrain plus sélectif de ce côté-ci – via la route forestière – pour effectuer un premier écrémage. A 6,5 km de la ligne, Nairo Quintana est sorti du peloton. A l’exception d’Illnur Zakarin, le vainqueur sortant, aucun de ses adversa...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois