Réservé aux abonnés

Clint Capela au-delà de ses rêves

Centre de la meilleure formation de la NBA, les Houston Rockets, le Genevois savoure chaque instant. L’intérieur raconte son plaisir d’évoluer dans une équipe où tout fonctionne.
27 mars 2018, 00:01
/ Màj. le 27 mars 2018 à 00:01
Houston Rockets center Clint Capela (15) shoots as Dallas Mavericks guard Dennis Smith Jr., bottom and forward Doug McDermott, left, defend during the first half of an NBA basketball game, Sunday, Feb. 11, 2018, in Houston. (AP Photo/Eric Christian Smith)

«Même lorsque tu rêves, tu ne peux pas y croire.» Dire de Clint Capela qu’il est un homme heureux tient du doux euphémisme. Celui qui fêtera ses 24 ans le 18 mai prochain ne changerait de place pour rien au monde. «Quand tu vis à Genève, la NBA tu n’y crois pas», se souvient l’ancien intérieur de Châlon. «A la base je voulais être footballeur et jouer au Real. Et puis après Thabo (ndlr: Sefolosha) l’a fait et là tu te dis que c’est possible. Mais entre jouer en NBA et faire partie de la meilleure équipe de la ligue et vivre un truc aussi fort, cela dépasse mes espérances.» Plus fort ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois