Vidéo: Solidar Suisse dénonce la spéculation sur les denrées alimentaires

Le dernier spot de "Solidar Suisse" fait la promotion d'une initiative contre la spéculation sur les denrées alimentaires. Déjanté et fracassant.
07 août 2015, 11:03
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
speculation

Dans un clip diffusé sur Youtube, Solidar Suisse s’en prend à ceux qui jouent avec la nourriture… En d’autres mots: ceux qui s’amusent avec le prix des denrées alimentaires, qui spéculent sur la hausse du blé, de l'orge ou du manioc. Par ce biais, l’ONG soutient activement l’initiative «Pas de spéculation sur les biens alimentaires», lancée en octobre dernier par la Jeunesse socialiste.

La pratique serait de plus en plus prisée par les courtiers. "Seule une petite part du commerce de biens alimentaires se matérialise par l'échange de matières réelles; désormais, le commerce alimentaire consiste, pour l’essentiel, en paris boursiers et financiers", rappelle Solidar Suisse sur son site internet. Et d’ajouter: "De plus en plus de banques, de fonds de pension suisses amassent des fortunes sur les marchés des matières premières."

L’ONG se base sur enquête de KPMG, qui affirme notamment que les caisses de pensions helvétiques ont investi, en 2009, plus de 12 milliards de francs dans des matières premières.

Le clip de Solidar Suisse, à voir ci-dessous, ne devrait d’ailleurs pas être au goût des banquiers...

Solidar Suisse a été fondée en 1936 sous le nom d’Oeuvre suisse d’entraide ouvrière. Elle est parrainée par les syndicats et par le Parti socialiste suisse (PSS). De par son appartenance au réseau européen Solidar, Solidar Suisse travaille ainsi en réseau avec plus de 50 organisations non gouvernementales et oeuvres d’entraide.