Réservé aux abonnés

Les bienfaits du silence

Le grand classique c'est un "bzz" qui persiste dans l'oreille.
03 août 2015, 09:25
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Si Jeanne d'Arc, devenue sainte et patronne secondaire de la France, entendait des voix, les millions de personnes victimes des acouphènes entendent, eux, des sifflements, des chuintements, des bourdonnements, des tintements. Des bruits parasites qui n'ont aucune cause extérieure, très présents pour les patients mais que leur entourage n'entend pas. Et dont il n'a, par conséquence, aucune idée de la pénibilité.

"C'est une maladie qui ne guérira jamais chez personne. Il n'existe ni médicaments, ni opération, ni ch...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an