Réservé aux abonnés

Valérie Trierweiler dénonce les viols en République démocratique du Congo

07 août 2015, 11:24
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_1610630.jpg

La compagne du président français François Hollande, Valérie Trierweiler, a dénoncé, hier à Genève, les viols de femmes en République démocratique du Congo (RDC). "C'est un drame dont on ne parle pas, il y a des milliers de femmes violées", a affirmé Valérie Trierweiler, ambassadrice de la Fondation France libertés. "C'est la destruction de tout un peuple, cela a un nom, un génocide." Valérie Trierweiler a demandé que le conseil des droits de l'homme nomme un expert indépendant pour documenter la situation dans le Kivu, où elle s'était rendue en octobre avec François Hollande à l'occasion ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois