Un avion de combat suisse s’écrase dans le canton d’Obwald

Un avion militaire s’est écrasé mercredi dans la région de Melchsee-Frutt (OW) au-dessus d’une zone inhabitée. Le pilote s’en sort indemne.
26 mai 2021, 09:57
/ Màj. le 26 mai 2021 à 14:37
L'avion s'est écrasé dans la région de Melchsee-Frutt OW au-dessus d'une zone inhabitée.

Un avion de combat de l’armée suisse s’est écrasé ce mercredi peu après 9 heures du matin dans le canton d’Obwald. L’armée a confirmé le «crash d’un Tiger F-5 de l’armée de l’air suisse dans la région de Melchsee-Frutt» sur son compte Twitter. «Le pilote a pu actionner à temps le siège éjectable et n’a pas été blessé.»

 

 

L’avion a décollé de Payerne (VD) vers 08h30 pour un entraînement au combat aérien avec deux FA-18, a déclaré le porte-parole de l’armée Daniel Reist à Keystone-ATS. Il a «simulé l’adversaire» et a ainsi permis aux jeunes pilotes des deux FA-18 de s’entraîner au combat aérien. Le Tiger a ainsi effectué certaines manœuvres auxquelles les deux pilotes de FA-18 ont dû réagir.

Le crash s’est produit «à peu près exactement à 09h00», a précisé le porte-parole de l’armée. Le pilote a été emmené à l’hôpital pour un contrôle, car le déclenchement d’un siège éjectable exerce des forces très importantes sur le corps.

Zone d’entraînement

Melchsee-Frutt est une zone d’entraînement des forces aériennes. M. Reist n’a pas voulu donner plus de détails sur les circonstances du crash, comme la météo locale et l’influence éventuelle du vent. Tout cela relève de l’enquête en cours. Pour l’instant, le site de l’accident est interdit aux visiteurs, a-t-il précisé.

 

 

L’armée suisse dispose de 26 F-5 Tiger. Acquis à partir de la fin des années 1970, ils ne servent désormais plus qu’à l’instruction. Ils sont obsolètes et ne peuvent voler que de jour et par temps clair.

En juin 2016, un Tiger de la Patrouille Suisse s’était écrasé lors d’un entraînement avant un show aérien à Leeuwarden aux Pays-Bas. Il s’est abîmé dans un étang après que le pilote se fut éjecté.

A lire aussi : Crash de la Patrouille suisse: les deux pilotes sont «expérimentés», la manoeuvre relativement «banale» (09.06.2016)

par Nicole Cajeux