Réservé aux abonnés

Un accident au niveau de Tchernobyl

Selon des experts franais, l'impact sanitaire à Fukushima sera toutefois très inférieur.
03 août 2015, 08:49
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

L'accident de la centrale de Fukushima Daiichi, consécutif au terrible tsunami du 11 mars, est-il aussi grave que Tchernobyl? Hier, la décision de l'Agence japonaise de sécurité nucléaire (Nisa) de classer, "à titre provisoire", cet événement au niveau 7 sur l'échelle des événements nucléaires et radiologiques (Ines), égalant ainsi le triste record de la catastrophe survenue dans la centrale ukrainienne en avril 1986, a incontestablement semé le trouble.

Impression de cacophonie

Le premier ministre japonais, Naoto Kan, se montrait toutefois rassurant en déclarant un peu plus tard que la situat...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois