Royaume-Uni: le Parlement exclut, de justesse, la possibilité d’un Brexit sans accord

Le Royaume-Uni ne quittera pas l’Union européenne sans avoir trouvé un accord qui convienne aux deux parties. Ce mardi soir, le Parlement a voté par 318 voix contre 310, un amendement allant dans ce sens. Il a également rejeté l'accord négocié avec l'UE.
29 janv. 2019, 21:47
/ Màj. le 29 janv. 2019 à 21:46
Theresa May sort une nouvelle fois gagnante d'un vote une nouvelle fois très serré de son Parlement.

Les députés britanniques ont voté mardi soir un amendement qui exclut une sortie de l'Union européenne sans accord. La date prévue du Brexit est fixée au 29 mars.

Cet amendement n'est toutefois pas contraignant pour le gouvernement de la Première ministre conservatrice Theresa May. Il a été adopté de justesse, par 318 députés, tandis que 310 s'y sont opposés.

 

 

Les députés britanniques ont également voté un amendement demandant de modifier l'accord de Brexit, en particulier une disposition visant à éviter le retour à une frontière physique entre la province britannique d'Irlande du Nord et la République d'Irlande. Ils l'ont accepté par 317 voix contre 301.

Avant le vote, la Première ministre Theresa May avait estimé que cet amendement, déposé par le conservateur Graham Brady, lui donnerait "mandat" pour rouvrir les négociations. Bruxelles a jusqu'ici clairement refusé cette possibilité, à deux mois du Brexit