Réservé aux abonnés

Pour «BoJo», l’accord sur le Brexit constitue indéniablement une victoire politique

Le premier ministre britannique a décroché une victoire politique avec son accord et, une fois de plus, a fait mentir ceux qui ne le prenaient pas au sérieux. Il lui reste à faire du Brexit un succès.
28 déc. 2020, 00:01
/ Màj. le 28 déc. 2020 à 07:32
Une fois de plus, «BoJo» a fait mentir ceux qui ne le prenaient pas au sérieux. (archives)

Après s’être vu contraint de gâcher le Noël de millions d’Anglais, pour cause de reconfinement devant un virus mutant, Boris Johnson a offert un «petit cadeau» à un certain nombre d’entre eux. A une majorité de ses concitoyens, même, si l’on en croit les sondages, qui, aujourd’hui, voteraient pour un maintien dans l’UE et préféreraient donc une sortie avec accord à un divorce brutal.

Pour les Britanniques, l’accord est «une source de soulagement plus que de cél...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an