Réservé aux abonnés

Les Israéliens ne décolèrent pas

Après l’abstention américaine au Conseil de sécurité de l’ONU, la polémique continue.
27 déc. 2016, 23:11
/ Màj. le 28 déc. 2016 à 00:01
President Barack Obama and Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu huddle during their joint news conference in Jerusalem, Israel,Wednesday, March 20, 2013. (AP Photo/Pablo Martinez Monsivais) US Obama Mideast Israel

Même s’ils sont de gauche, les Israéliens ne comprennent toujours pas la soudaine abstention américaine – vendredi dernier au Conseil de sécurité de l’ONU – sur une résolution anticolonisation.

C’est ainsi que le quotidien de la gauche intellectuelle «Haaretz» (fer de lance antigouvernemental) vient de reprocher à Barack Obama d’avoir attendu huit longues années avant d’engager le duel avec les partisans israéliens de la colonisation. «Pourquoi avoir attendu si longtemps? Pourquoi avoir permis à des ribambelles d’Israéliens de s’enraciner au cœur de la Cisjordanie?», s’interrogeait l’autre jour...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an