Le M5S de Bepe Grillo n'accordera sa confiance à aucun gouvernement

Les parlementaires du Mouvement 5 Etoiles (M5S), arrivé en troisième position aux élections générales en Italie, n'accorderont leur confiance à aucun gouvernement formé par les partis politiques traditionnels.
07 août 2015, 11:03
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Comme il l'avait annoncé durant la campagne électorale, Beppe Grillo a refusé sur son blog de participer à "un grand ramassis de politicards". Il s'est dit prêt à travailler avec tous ceux qui appuieraient ses propositions, notamment sur la lutte anti-corruption et la défense de l'environnement.

Les parlementaires du Mouvement 5 Etoiles (M5S), arrivé en troisième position aux élections générales en Italie, n'accorderont leur confiance à aucun gouvernement formé par les partis politiques traditionnels, a annoncé mercredi son chef de file, Bepe Grillo.

Sur son blog, l'ancien humoriste souligne cependant que les élus du M5S pourront soutenir au cas par cas des mesures conformes à leur programme électoral. Le mouvement de Bepe Grillo, qui dénonce les politiques d'austérité d'inspiration européenne et la classe politique italienne, est devenu le premier parti d'Italie à la faveur des scrutins de dimanche et lundi.

Il est toutefois arrivé de peu derrière les coalitions de centre-gauche et de centre-droit, qui ne disposent ni l'une ni l'autre d'une majorité au parlement. "Le M5S n'accordera aucun vote de confiance au PD (Parti démocrate) ni à personne d'autre.

Il votera en faveur des lois qui reflètent son programme", écrit Bepe Grillo. Il qualifie en outre Pier Luigi Bersani, chef de file du Parti démocrate, de "mort vivant".