Réservé aux abonnés

La Turquie juge les putschistes

Les premiers participants présumés au coup d’Etat manqué du 15 juillet passent devant la Cour à Istanbul.
27 déc. 2016, 23:11
/ Màj. le 28 déc. 2016 à 00:01

Le premier procès à Istanbul de participants – une trentaine de policiers – présumés au coup d’Etat manqué du 15 juillet s’est ouvert hier. Il s’agit du procès le plus important à ce jour depuis le coup d’Etat manqué. D’autres ont déjà commencé dans plusieurs villes de Turquie, où 41 000 personnes ont été arrêtées depuis le 15 juillet et l’instauration de l’état d’urgence.

A Istanbul, les 29 policiers sont jugés dans la plus grande salle d’audience de Turquie, en face de la prison de Silivri. Ils sont accusés d’avoir refusé d’obéir à des ordres leur intimant de déf...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois