Réservé aux abonnés

La trêve reste fragile en Syrie

Le cessez-le-feu était globalement respecté hier, malgré des combats.
31 déc. 2016, 10:54
/ Màj. le 31 déc. 2016 à 00:01

Le cessez-le-feu entre régime et rebelles en Syrie était globalement respecté hier. Mais des combats sporadiques sont venus rappeler la fragilité de l’accord de trêve, parrainé par la Russie et la Turquie.

Des combats entre régime et rebelles ont éclaté dans la région de Wadi Barada, l’une des principales sources d’approvisionnement en eau potable de Damas, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). «Les affrontements sont sporadiques et s’accompagnent de frappes menées par des hélicoptères contre des positions de groupes rebelles et de Fateh al-Cham», a-t-il précisé.

Depuis une s...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois