Réservé aux abonnés

La Chine enquête sur son scientifique

L’annonce de la naissance de jumelles génétiquement modifiées fait des vagues. Enquête ouverte sur une «folie».
28 nov. 2018, 00:01
/ Màj. le 28 nov. 2018 à 00:01
In this Oct. 10, 2018 photo, He Jiankui speaks during an interview at a laboratory in Shenzhen in southern China's Guangdong province. Chinese scientist He claims he helped make world's first genetically edited babies: twin girls whose DNA he said he altered. He revealed it Monday, Nov. 26, in Hong Kong to one of the organizers of an international conference on gene editing. (AP Photo/Mark Schiefelbein) Genetic Frontiers Gene Edited Babies

La Chine a ordonné une enquête pour vérifier les affirmations d’un scientifique chinois, qui assure avoir fait naître les premiers bébés génétiquement modifiés de l’histoire.

He Jiankui, professeur d’université à Shenzhen, a annoncé, dans une vidéo diffusée lundi, sur Youtube, la naissance, «il y a quelques semaines», de jumelles, dont l’ADN a été modifié pour les rendre résistantes au virus du sida.

«Nous avons demandé aux autorités sanitaires de la province du Guangdong d’ouvrir immédiatement une enquête minutieuse afin d’établir les faits», a réagi, lundi soir, la commission nationale de la s...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an