Réservé aux abonnés

L'ombre des drones sur le ciel américain

Médiatisé par la politique d'assassinats ciblés du président Obama, l'emploi de ces appareils à l'intérieur même des frontières étasuniennes inquiète outre-Atlantique.
07 août 2015, 11:03
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_1408359.jpg

D'ici 2020, quelque 30 000 drones pourraient partager le ciel étasunien avec les plus de 12 millions de vols commerciaux qui le sillonnent annuellement. Un chiffre qui fait frémir les défenseurs des libertés individuelles. Car si les drones sont très médiatisés pour leur engagement dans les conflits militaires (Afghanistan, Pakistan, Mali, etc.) et la politique d'"assassinats ciblés" du président Barack Obama, ils le sont de plus en plus pour leurs emplois "démilitarisés".

Les forces de police américaines les engagent dans la recherche de personnes disparues, établissent grâce à eux des surve...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois