Réservé aux abonnés

L'embargo sur les armes jugé trop tardif par les rebelles

07 août 2015, 11:24
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_1607673.jpg

Les rebelles syriens ont accueilli hier avec circonspection la décision de l'UE de lever l'embargo sur les armes, jugeant cette décision trop tardive. Sur le terrain, le conflit montre des signes de contagion, notamment au Liban voisin.

Moscou a déploré la fin de l'embargo européen. Sergueï Riabkov, vice-ministre russe des Affaires étrangères, a accusé l'Union européenne de "jeter de l'huile sur le feu en Syrie" . Il a par ailleurs averti que la Russie ne renoncerait pas à la livraison de missiles sol-air S-300 au régime de Bachar al-Assad.

Selon le vice-ministre, cela contribuerait à dissu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois