Réservé aux abonnés

Hauts risques

Les manoeuvres militaires de Séoul laissent Pyongyang de marbre.
02 août 2015, 19:41
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

La Corée du Sud a effectué hier de brèves manoeuvres militaires à tirs réels sur une île récemment bombardée par Pyongyang. Son voisin du Nord a préféré «ne pas réagir aux provocations militaires», malgré des menaces préalables, alors que Pékin a émis des critiques voilées.

Les exercices ont débuté à 14 h 30 sur l'île de Yeonpyeong, celle-là même qui avait été prise pour cible par l'artillerie nord-coréenne le 23 novembre. L'incident avait fait quatre morts, dont deux militaires et deux civils.

Tous les habitants de l'île de Yeonpyeong ainsi que ceux des îles voisines ont été invités avant le ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois