France: un automobiliste fonce sur des militaires près de Grenoble, aucun blessé

Alors que des militaires faisaient leur footing près de Grenoble ce jeudi, un homme a tenté de les renverser avec son véhicule. Il n'y a pas eu de blessé. Le conducteur est toujours recherché.
29 mars 2018, 10:47
/ Màj. le 29 mars 2018 à 16:28
Aucun militaire n'a été blessé par l'automobiliste.

Un porte-parole du régiment d’armée de terre de Varces a indiqué que le groupe visé par la voiture déclarée volée était entendu jeudi par la police judiciaire. Ce porte-parole a précisé que les militaires visés faisaient partie du septième bataillon de chasseurs alpins.

Selon lui, les militaires ont déclaré aux enquêteurs que le conducteur les avait invectivés en arabe avant de leur foncer dessus. "Ils étaient une bonne dizaine à faire leur footing aux abords de la caserne. Un groupe de quatre a été visé, mais aucun n’a été percuté", a précisé l’officier de communication. "Un autre groupe de sept ou huit militaires qui étaient à côté a été témoin de la scène", a-t-il ajouté.

 

 

L'homme a été arrêté à Grenoble à bord de la voiture qui a foncé sur les militaires, a indiqué une source policière. Une enquête a été ouverte par la police judiciaire de l'Isère.

L'attaque a eu lieu vers 8h45 près de la caserne. L'homme a tenté "de renverser des militaires (...) avant d'en insulter d'autres puis de prendre la fuite", avait indiqué plus tôt une source proche du dossier. Un dispositif de recherche avait été mis en place pour retrouver le fugitif.

"On ne connaît pas ses motivations", a ajouté cette source. A la préfecture du département de l'Isère, on déclarait ne pas savoir "s'il s’agit d’une embardée involontaire, une façon de chercher à impressionner les militaires ou un geste délibéré".