Réservé aux abonnés

Exportations de pesticides interdits: un business florissant, particulièrement pour Syngenta

L’agrochimie exporte d’Europe des insecticides dont l’Union européenne (UE) a voté l’interdiction. La firme qui en expédie les plus importantes quantités est la suisse Syngenta.
18 nov. 2021, 07:33 / Màj. le 18 nov. 2021 à 07:33
Les exportations de néonicotinoïdes interdits en Europe.

Les firmes agrochimiques de l’Union européenne (UE) exportent loin à la ronde des pesticides dont l’UE a pourtant voté l’interdiction d’utilisation dans ses cultures en avril 2018. Le suisse Syngenta, mais aussi les allemands Bayer ou BASF, sont concernés. Il y a aussi l’australien NuFarm et l’indien UPL. C’est ce que mettent en lumière pour la première fois les ONG Public Eye et Unearthed dans une enquête dont notre journal a la primeur en Suisse.

Se basant sur des données fournies par l’Agen...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois