Évènements météo extrêmes: près d'un demi-million de morts en 20 ans

Selon un bilan de l’ONG GermanWatch, plus de 480’000 personnes ont été victimes d’événements météo extrêmes au cours des 20 dernières années. Il y est précisé que les catastrophes naturelles ont coûté 2560 milliards de dollars depuis le début du siècle.
25 janv. 2021, 21:51
/ Màj. le 25 janv. 2021 à 21:51
Le 22 décembre 2018, une éruption qui réduit la hauteur de l'Anak Krakatau des deux tiers provoque un tsunami meurtrier en Indonésie.

Près d’un demi-million de personnes ont été tuées dans des catastrophes liées à des événements météo extrêmes ces 20 dernières années, selon un rapport publié lundi. Il souligne la menace du dérèglement climatique pour l’Humanité.

Et ce sont les pays les plus pauvres qui paient le prix humain le plus lourd de ces tempêtes, inondations ou canicules répertoriées entre 2000 et 2019 par l’ONG GermanWatch.

Dans ce bilan, il ressort que près de 480’000 morts ont été provoquées par plus de 11’000 événements météo extrêmes. Puerto Rico, la Birmanie et Haïti ont ainsi été les pays les plus touchés.

Cet indice mondial des risques climatiques, publié chaque année, estime également que ces catastrophes ont coûté 2560 milliards de dollars depuis le début du siècle.

 

 

Avec la réduction des émissions de gaz à effet de serre, l’adaptation aux impacts du dérèglement climatique est un des piliers de l’Accord de Paris qui vise à limiter le réchauffement nettement en dessous de +2 °C par rapport à l’ère pré-industrielle, voire +1,5 °C.