Etats-Unis: l'ouragan Harvey laisse la destruction dans son sillage au Texas

Le Texas a été balayé par des vents dépassant les 215km/h. Harvey est l'ouragan le plus puissant que les Etats-Unis aient connu depuis 2005. Les services météorologiques ont renouvelé leurs mises en garde concernant des "pluies torrentielles" qui vont s'abattre jusqu'à lundi. Un premier décès lié au passage de l'ouragan Harvey a été confirmé.
26 août 2017, 08:37
/ Màj. le 27 août 2017 à 00:48
Le Texas s'attend à des inondations de grande envergure.

L'ouragan Harvey soufflait encore samedi sur le Texas, déversant au passage des trombes d'eau qui font craindre des "inondations catastrophiques" au cours des prochains jours. L'ampleur des dégâts commençait à apparaître sur le littoral.

"Des entreprises et des maisons ont été complètement détruites et, à coup sûr, un grand nombre de vies vont être perturbées de manière importante", a déclaré le maire de la ville de Rockport, C.J. Wax, sur la chaîne de télévision MSNBC. "Nous subissons encore des vents et des pluies importantes", a-t-il ajouté.

Harvey est le plus puissant ouragan à frapper les Etats-Unis depuis 2005 et le Texas depuis 1961. C'est en catégorie 4 - sur une échelle de 5 - qu'il a accosté cet Etat du sud vendredi vers 22h (5h suisses samedi) entre Rockport et Port Aransas, à une cinquantaine de kilomètres au nord-est de Corpus Christi.

Des dégâts "partout"

Les dégâts les plus importants sont pour le moment signalés à Rockport, ville de 10'000 habitants dont le maire a invité ceux qui ont refusé de partir (environ un tiers de la population) à écrire leurs nom et numéro de sécurité sociale sur leurs bras pour faciliter leur identification s'ils venaient à être tués ou blessés.

Au moins dix personnes ont été blessées vendredi à Rockport par la chute de toitures, de nombreux arbres ont été arrachés et des véhicules endommagés étaient visibles "partout", a dit à des médias locaux Kevin Carruth, un responsable municipal.

M. Wax n'a pas de bilan humain faute d'avoir pu joindre les équipes de secours. Les routes sont "inondées et infranchissables", le réseau de téléphonie mobile et Internet "très perturbés".

Sur CNN, il a décrit des "destructions étendues". "Nous avons déjà subi un coup sévère avec la tempête, mais nous en anticipons un autre avec les inondations qui vont arriver de l'intérieur des terres" où Harvey s'est ancré, a-t-il ajouté.

 

 

Pluies torrentielles attendues

Les services météorologiques ont en effet renouvelé leurs mises en garde concernant des "pluies torrentielles" qui vont s'abattre jusqu'à lundi, "avec des zones pluvieuses qui vont rester ancrées sur certaines régions". Ils anticipent de 38 à 88cm d'accumulation par endroits d'ici mercredi.

Samedi matin, plusieurs comtés avaient déjà reçu plus de 25cm de pluie en 24 heures. Outre la pluie, Harvey a provoqué une montée des eaux pouvant atteindre jusqu'à quatre mètres dans certains secteurs.

Le maire de Port Arensas, Keith McMullin, a de son côté affirmé à la télévision que les premières équipes de déblayage avaient atteint une partie de la ville "totalement détruite".

 

 

Premier décès signalé au Texas après le passage de l'ouragan Harvey

Un premier décès lié au passage de l'ouragan Harvey a été confirmé au Texas. "Il s'agit d'une personne qui a été prise au piège dans l'incendie de sa maison pendant la tempête", a affirmé à la presse le juge C.H. "Burt" Mills, du comté d'Aransas, sur la côte.

Le responsable a également fait état d'au moins douze blessés légers, sans autre précision. L'ouragan Harvey a été rétrogradé en tempête tropicale samedi en milieu de journée.