Ebola: la santé du médecin italien contaminé se détériore

L'état de santé du médecin italien contaminé en Sierra Leone par le virus Ebola se détériore. Aucune hémorragie n'a toutefois été enregistrée.
07 août 2015, 14:30
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Rapatrié mardi par l'armée italienne, le médecin est depuis soigné à Rome.

L'état de santé du médecin italien contaminé par Ebola en Sierra Leone s'est aggravé depuis vendredi après-midi, a indiqué samedi un nouveau bulletin médical. Le patient, soigné à Rome, n'a toutefois souffert jusqu'ici d'aucune hémorragie.

"Depuis l'après-midi du 28 novembre le patient a enregistré une aggravation progressive. Il a commencé à avoir des problèmes gastro-intestinaux (nausée, vomissement et diarrhée). Il a une forte fièvre, actuellement supérieure à 39°C", a indiqué un communiqué de l'Institut Lazzaro Spallanzani à Rome, l'un des deux établissements en Italie équipés pour traiter des cas d'Ebola.

Ce communiqué précise qu'aucune hémorragie n'a été enregistrée. Mais les médecins ont cependant précisé que le pronostic restait réservé.

Premier Italien contaminé par le virus, le médecin a été rapatrié mardi du Sierra Leone à bord d'un avion militaire médicalisé. Agé de 50 ans, il travaillait pour l'ONG italienne Emergency dans un centre pour malades d'Ebola à Lakka, avec 25 autres Italiens, médecins, infirmières et personnel logistique.

Depuis son retour à Rome et son hospitalisation, son état de santé a subi à plusieurs reprises des améliorations et des aggravations.