Réservé aux abonnés

Argentine: le Sénat adopte la loi légalisant l’avortement

Dans le pays du pape François, les femmes pourront désormais interrompre leur grossesse jusqu’à la quatorzième semaine.
31 déc. 2020, 00:01
/ Màj. le 31 déc. 2020 à 07:34
A Buenos Aires, les «Verts», partisans de l’avortement, ont laissé éclater leur joie, tard dans la nuit de mardi à mercredi.

«C’est la loi!», se sont exclamés les «Verts», partisans de l’avortement, tard dans la nuit de Buenos Aires, devant le Congrès, alors que les «Bleus», opposés à l’IVG, se lamentaient. Par 38 voix pour, 29 contre et une abstention, le Sénat a adopté le projet de loi légalisant l’avortement gratuit jusqu’à 14 semaines de grossesse, après un long et passionné débat de douze heures.

Le pays du pape François rejoint ainsi Cuba, l’Uruguay, le ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois