oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
mercredi 8 février 2012

Courrier des lecteurs

Votre courrier a bien été envoyé. Il sera publié après validation.

Votre nom *
Votre adresse email *
Votre adresse postale *
NPA / Localité *
 / 
Merci de ne pas remplir ce champ
Sujet *
Titre *
Votre message *
 

 

Sujet :

Six semaines de vacances pour tous: bon pour la santé des travailleurs et de l’économie!

La nouveauté fait souvent peur. Les milieux économiques nous servent toujours les mêmes arguments. «C’est pas le moment et c’est trop cher et cela tue l’emploi.» Cette argumentation est simpliste et superficielle. La vitalité d’une entreprise tout comme la santé des travailleurs se mesure sur le long terme. Or, l’économie suisse, et cela grâce aussi à des travailleurs et des travailleuses engagés et créatifs, fonctionne bien et maîtrise les crises qui posent des problèmes épineux à nos concurrents européens. Et sur le long terme, les souffrances et les coûts du stress au travail ont explosé de 2000 à 2010 (de cinq à dix milliards).

L’augmentation du temps de repos est nécessaire pour permettre une meilleure récupération physique et psychique. Elle coûte 2% de la masse salariale. En moyenne, il s’agira d’augmenter effectivement une semaine de vacances et, dans de nombreux cas, cette augmentation se ferait à raison d’un jour par année (soit une augmentation de la masse salariale de 0,4% ou de 20 francs par mois de 2014 à 2018). Vraiment acceptable et supportable pour tenir compte de la santé des collaborateurs et collaboratrices. Voter six semaines de vacances pour tous, ce n’est pas seulement visionnaire mais salutaire pour les travailleurs, travailleuses et l’économie.
Eric Favre, secrétaire syndical
» Retour




Archives

Avis de décès

Concours

E-paper

Le Club