oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
mercredi 8 février 2012

Courrier des lecteurs

Votre courrier a bien été envoyé. Il sera publié après validation.

Votre nom *
Votre adresse email *
Votre adresse postale *
NPA / Localité *
 / 
Merci de ne pas remplir ce champ
Sujet *
Titre *
Votre message *
 

 

Sujet :

Non à Weber!

L’initiative Weber visant à limiter les résidences secondaires part peut-être d’une bonne intention mais pose plus de problèmes qu’elle n’en résout. Elle va favoriser le mitage du paysage en reportant le développement de résidences secondaires dans les communes où leur proportion est encore basse, avec pour conséquence, une augmentation du coût des logements. Elle va créer une véritable crise économique dans certaines régions et engendrer du chômage! Elle accroîtra la dépendance économique des régions de montagne à l’égard des centres urbains. Elle est mal formulée, notamment, parce qu’elle ne donne pas de définition claire des résidences secondaires; il faut savoir que celles-ci ne sont pas toujours liées au tourisme!
Mais surtout, elle porte atteinte au fédéralisme et à l’autonomie cantonale. Que diraient les habitants de la chaîne jurassienne si le peuple suisse intervenait pour leur interdire la construction d’éoliennes? Pensez-vous que l’arc lémanique ou le triangle d’or alémanique verraient d’un bon œil qu’on interdise la construction d’usines ou de grosses infrastructures parce que celles-ci porteraient atteinte au paysage?
Afin d’éviter les abus, rappelons que la loi révisée sur l’aménagement du territoire oblige déjà les cantons à prendre des mesures visant à garantir une juste proportion entre résidences principales et secondaires. Les cantons ont jusqu’au 1er juillet 2014 pour remplir ces exigences, faute de quoi ils ne pourront plus octroyer de permis de construire pour de nouvelles résidences secondaires. N’est-ce pas suffisant et conforme à notre système confédéral ? Pour toutes ces raisons, il faut voter clairement NON à cette initiative dont les effets pervers dépassent les objectifs voulus par les initiants eux-mêmes!
Dominique Sierro, Hérémence
» Retour




Archives

Avis de décès

Concours

E-paper

Le Club