oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
dimanche 5 février 2012

Courrier des lecteurs

Votre courrier a bien été envoyé. Il sera publié après validation.

Votre nom *
Votre adresse email *
Votre adresse postale *
NPA / Localité *
 / 
Merci de ne pas remplir ce champ
Sujet *
Titre *
Votre message *
 

 

Sujet :

Dans quel monde vivons-nous ?

La semaine passée, nous avons pu lire dans les journaux que le jeune, qui avait traversé Genève à 180 km/h, de plus parfois à contresens et avec une voiture volée, a décidé de porter plainte contre les policiers qui l’avaient intercepté. Après une course poursuite, il se serait caché dans une cabane de jardin à 500 m de son embardée avec la voiture. Et il porte des blessures suite à son arrestation. La famille est scandalisée, le pauvre petit s’est retrouvé à l’hôpital et il aurait pu mourir suite à cette arrestation, ce qui justifie le dépôt de la plainte.
Quel est le message de sa famille et de la société? Car combien de personnes aurait-il pu tuer sur la route? Et certainement que lorsque les flics sont arrivés vers son refuge, après ce qu’il venait de faire, il n’est pas sorti avec un grand sourire en tendant les bras. L’éducation devrait être d’enseigner que chacun est responsable de ses actes et de ses conséquences, au lieu de toujours responsabiliser autrui. Un autre petit article qui va dans le même sens non-éducatif, c’est cette mère qui tient pour responsables les accompagnateurs d’un voyage d’école pendant lequel sa fille s’est pris une cuite et s’est retrouvée à l’hôpital. J’imagine l’ambiance que l’hospitalisation de cette fille a dû causer au voyage des autres élèves et des accompagnateurs, mais c’est à ces dernier de s’excuser, cool.
Encore un autre article qui parle d’un prof d’école qui est suspendu suite à une saisie un peu «brutale» de l’un de ses élèves. Vous vous rendez compte du message: t’aime pas un prof, tu veux le faire ch… pousse-le à bout, jusqu’à ce qu’il craque, de toute façon quoi qu’il se passe t’auras gagné. Il y a de cela «longtemps» les parents soutenaient les enseignants, alors qu’aujourd’hui certains vont les engueuler si leurs petits chéris ont des punitions.
C’est aux parents d’assumer l’éducation et non pas à la société, elle est là pour faire respecter des règles qui, si chacun vivait dans le respect, n’aurait aucune raison d’exister. Alors stop à ce monde à l’envers. Car si l’on continue dans cette absence de logique, il faudra toujours plus de policiers.
Chaibi Thierry, La Croix-sur-Lutry
» Retour




Archives

Avis de décès

Concours


Le Club