oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
mardi 24 janvier 2012

Courrier des lecteurs

Votre courrier a bien été envoyé. Il sera publié après validation.

Votre nom *
Votre adresse email *
Votre adresse postale *
NPA / Localité *
 / 
Merci de ne pas remplir ce champ
Sujet *
Titre *
Votre message *
 

 

Sujet :

Consommateurs cavalièrement tancés

Citant l’USP, les médias font savoir que les consommateurs encourageraient l’écologie et le bien-être animal mais ne seraient pas prêts à payer pour cela. On s’est déjà habitués à pas mal de choses de la part de certains représentants paysans repoussant jusqu’ici par réflexe toutes les exigences de la société en matière d’écologie et de protection animale et préférant les fabriques d’animaux, comme dans l’UE, et des paiements directs par milliards, non liés à des conditions et à des contrôles. Mais que désormais l’USP blâme les consommateurs d’une manière aussi cavalière et totalement injustifiée m’est incompréhensible. Aucun pays de cette planète ne compte des consommateurs aussi fidèles, achetant des denrées alimentaires aux fermes suisses par milliards de francs – pour environ 3 milliards rien que pour de la viande et des œufs sous label! Et je ne dis rien du fait que les consommateurs, comme contribuables, subventionnent chaque exploitation agricole à hauteur de 40 000 francs par an. L’USP serait mieux inspirée d’informer adéquatement les consommateurs et de les sensibiliser au lieu de les blâmer!
Hansuli Huber, directeur de la Protection Suisse des Animaux PSA
» Retour




Archives

Avis de décès

Concours


Le Club