oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
vendredi 27 janvier 2012

Courrier des lecteurs

Votre courrier a bien été envoyé. Il sera publié après validation.

Votre nom *
Votre adresse email *
Votre adresse postale *
NPA / Localité *
 / 
Merci de ne pas remplir ce champ
Sujet *
Titre *
Votre message *
 

 

Sujet :

Condémine de Loye ou de Grône: réponse

CONDEMINE DE LOYE OU DE GRONE

Suite au courrier du lecteur du 23 janvier (Condémine de Loye ou de Grône – Même manque de bons sens), je me permets d’exercer un droit de réponse.

Je laisse son auteur Thierry Mabillard libre des qualificatifs erronés utilisés concernant l'installation d'une décharge. S’il avait pris la peine de venir consulter le dossier de mise à l’enquête, il saurait qu’il n’en n’est rien.

Qui plus est le raccourci avec la planification de l'aménagement du territoire est inadmissible. Dans les faits, son ami ne peut pas construire parce qu'il n'a pas d'accès à sa parcelle. Et c'est justement cet accès que la Commune se propose de construire par le biais d'une procédure de remaniement parcellaire qui est malheureusement bloquée par des oppositions.

Il est à noter que M. Mabillard va pouvoir rapidement démontrer son bon sens puisqu'il est partie prenante dans un autre projet. Il sera intéressant de voir s'il va privilégier le bien commun ou non, et favoriser l'installation des jeunes Grônards.

Pour rappel les projets d’aménagement communaux concernent 3 zones à bâtir dans lesquelles la Commune essaie en suivant les procédures adéquates de faire construire des accès pour des parcelles n’en n’ayant pas, et dans un cas connexe d’améliorer les équipements existants. Donc expliquez-moi en quoi il s’agit « d’errements » pour reprendre vos termes.

Et en conclusion, et les initiés comprendront pourquoi je rajoute cette phrase, non la zone des Jardins ne peut pas être ouverte à la construction en un jour sur simple décision communale.

Je remercie d’avance les différents acteurs politiques de la Commune de reprendre leurs esprits et que la campagne se fasse en respectant le fair-play «le plus élémentaire», sinon il ne faut pas s’étonner que chaque année de moins en moins de gens s’intéressent à la chose publique.
Stéphane Largey, Conseiller communal, Grône
» Retour




Archives

Avis de décès

Concours

E-paper

Le Club