oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement

19.02.2012, 19:40
Actualisé le 19.02.12, 19:50

Afrique du Sud: soldats supplémentaires pour sauver des rhinocéros

L'Afrique du Sud va déployer 600 soldats supplémentaires à ses frontières pour lutter contre les braconniers étrangers. Ceux-ci sont accusés d'être à l'origine de la forte augmentation du braconnage des rhinocéros, a annoncé dimanche le ministre de la Justice Jeff Radebe.

Ces effectifs supplémentaires comprennent "des ingénieurs de l'armée chargés des réparations et de la maintenance de la clôture le long de la frontière entre le Zimbabwe et le Mozambique, d'une longueur d'environ 140 kilomètres", a ajouté M. Radebe.

Des forces militaires avaient été déployées pour la première fois le 1er avril 2011 le long de la frontière avec le Mozambique, dont beaucoup dans le célèbre Parc National Kruger - l'une des principales attractions touristiques d'Afrique du Sud qui attire aussi les braconniers.

Près de 450 rhinocéros tués en 2011

En dépit de heurts parfois meurtriers avec les braconniers, les militaires ont jusqu'à présent échoué à mettre un terme à l'augmentation alarmante depuis deux ans du braconnage organisé des rhinocéros

L'Afrique du Sud, avec environ 20'000 spécimens, abrite de 70 à 80% des rhinocéros du monde. Au moins 448 rhinocéros y ont été tués par des braconniers en 2011 dont plus de la moitié dans le parc Kruger. Ils étaient 333 en 2010, 122 en 2009, 83 en 2008 et seulement 13 en 2007.