Réservé aux abonnés

le long terme

03 août 2015, 09:25
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le franc fort aurait dû être une bonne affaire pour les consommateurs. Révoltés par le manque de répercussion des gains de change sur le prix des produits importés, ils ont réagi en allant s'approvisionner à l'étranger ou en dénonçant les cas les plus flagrants à la commission de la concurrence (Comco). "Nous avons reçu près 270 plaintes depuis la mi-juillet, principalement dans le domaine des journaux, des véhicules, des vêtements et de l'électronique", a indiqué hier Rafael Corazza, directeur du secrétariat de la Comco. La mise en ligne d'un formulaire d'annonce a simplifié cette démarche, ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois