Réservé aux abonnés

La croissance africaine dopée par les ressources naturelles

L'Afrique devrait connaître une hausse du PIB de 4,8% cette année et de 5,4% en 2014. Un taux de 7% la sortirait de la pauvreté.
07 août 2015, 11:24
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_1607313.jpg

Le continent africain confirme sa capacité à mieux résister aux chocs externes et à générer une croissance plus endogène. L'activité s'est accélérée en 2012 avec une hausse du PIB de 6,6%, après 3,5% en 2011, selon les nouvelles prévisions économiques de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), des Nations unies et de la Banque africaine de développement. Même s'il faut minimiser ce rebond lié au rétablissement économique de la Libye, les perspectives restent très favorables pour l'Afrique en 2013 (+4,8%) et 2014 (+5,3%), en dépit d'une conjoncture internationale m...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an