Réservé aux abonnés

Impôts: la fiscalité des très grandes entreprises à la hausse

Sous la pression internationale, les grandes entreprises devraient être taxées au moins à 15% dès 2024.
14 janv. 2022, 07:06 / Màj. il y a 6 jours
Les milieux économiques ont salué les annonces de Ueli Maurer.

C’est un dossier qui fait trembler la place économique suisse depuis un moment déjà. Sous la pression internationale, la Suisse va devoir adapter à la hausse sa fiscalité des entreprises. L’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) et le G20 (pays les plus industrialisés) ont convenu d’une imposition minimale des entreprises à 15%. La Suisse va s’y plier et son grand argentier Ueli Maurer est venu présenté jeudi aux médias les grandes lignes fixées ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois