Espace: fin 2018, SpaceX embarquera deux touristes pour une mission autour de la lune

Deux particuliers "d'Hollywood" se sont payés un vol autour de la lune pour fin 2018. L'identité de ces clients de SpaceX sera communiquée lorsqu'ils seront formellement acceptés à bord. Avant cela, leur condition physique doit être examinée. Depuis les années 70, aucun touriste n'a approché la lune de près.
28 févr. 2017, 06:47
/ Màj. le 28 févr. 2017 à 07:02
Les deux touristes "d'Hollywood" verront la lune de près, à bord de ce vaisseau spatial Dragon 2 de SpaceX.

La société américaine SpaceX a conclu un contrat avec deux personnes privées pour un vol autour de la Lune, une première depuis la fin des missions américaines Apollo au début des années 70. Le voyage est prévu à la fin de 2018. "Nous sommes très heureux d'annoncer que SpaceX a été sollicitée par deux personnes privées pour effectuer un vol autour de la Lune à la fin de l'année prochaine", a annoncé lundi la société américaine fondée et dirigée par le milliardaire Elon Musk. "Ils ont déjà versé un dépôt important pour une mission autour de la Lune", ajoute SpaceX.

"Nous prévoyons d'effectuer des examens de santé et d'évaluation de leur condition physique ainsi que de commencer les premiers entraînements plus tard cette année", précise la société. "D'autres personnes ont également exprimé un vif intérêt et nous nous attendons à ce que d'autres en fassent autant", indique-t-elle.Le patron de l'entreprise, Elon Musk, n'a pas voulu dire quels seraient les clients de ce vol ni combien ils devraient débourser pour cette mission d'une semaine; il s'est juste borné à dire qu'il ne s'agissait de "personne d'Hollywood". Des informations supplémentaires seront données quant à ces équipages privés une fois qu'ils seront approuvés pour le vol.

Ces touristes voleront à bord du vaisseau spatial Dragon 2. C'est une version de la capsule de fret Dragon destinée au transport des astronautes mise au point dans le cadre d'un contrat avec la Nasa. La capsule effectuera son premier vol, sans astronaute, vers la Station spatiale internationale (ISS) plus tard cette année.

 

Plus ambitieux, SpaceX espère emmener un jour des touristes près de Mars.