22.03.2017, 06:30  

Ski-alpinisme: entre Arolla et Evolène, une Patrouille des Aiguilles-Rouges exigeante

chargement
Avec sa coéquipière Paola Cavalli, la skieuse de Crans-Montana Séverine Pont Combe (à droite) fera partie des favorites dimanche.

Montagne - La deuxième édition de la Patrouille des Aiguilles-Rouges aura lieu dimanche. Zoom sur une épreuve alpine, comportant portages et ski encordé.

«On va pas être chauvin, mais cette course, c’est la plus belle.» Ce jeudi à la cabane des Aiguilles-Rouges, à 2'808 mètres d’altitude, Dédé Anzévui a le sourire malicieux. C’est qu’il fait beau, et chaud, que les conditions «sont très bonnes et le seront encore» ce dimanche, promet le guide évolénard.

La course? La Patrouille des Aiguilles-Rouges, 2700 mètres de dénivelé positif entre Arolla et Evolène, sur 26 km (1950 m. / 23 km pour le petit parcours). Dimanche, ce sera la deuxième édition d’une épreuve dont le grand itinéraire, météo oblige, n’avait pu être couru voici deux ans.

Encore quelques places à prendre...

Née en 2014 dans l’esprit de Serge Gaudin alors qu’il se préparait pour la Patrouille des Glaciers, sa «petite sœur» des Aiguilles-Rouges a justement pour vocation de s’intercaler entre les éditions de la PDG, soit les années impaires. Preuve de l’engouement que suscite le rendez-vous dans un calendrier pourtant déjà bien rempli, les 740 places disponibles ont été très rapidement occupées.

Suite à des désistements, il en reste d'ailleurs quelques-unes. Les inscriptions sont possibles ce mercredi jusqu'à midi par message privé sur la page Facebook de la patrouille ou par courriel à info@aiguilles-rouges.ch.

 

Retrouvez cet article dans son intégralité dans nos éditions papier et numériques du mercredi 22 mars.

 


Top